top of page
Rechercher

Comment pousse la vanille

Dernière mise à jour : 2 avr.

Le vanillier prospère dans les régions chaudes et humides, typiques des climats tropicaux et équatoriaux. Pour son épanouissement, il recherche une atmosphère où l'humidité est constante et les températures avoisinent les 25°C, ainsi qu'un sol riche en nutriments organiques. L'enrichissement du sol avec une couche fertile d'humus favorise la croissance vigoureuse de cette plante grimpante.


Pour la culture du vanillier, on utilise des boutures mesurant environ 1,5 mètre, que l'on fixe à un support. Dans les exploitations agricoles, il est courant de recourir à un support vivant, comme le filao ou le bois de chandelle, qui aide les racines à absorber les éléments nutritifs essentiels du sol. Les racines aériennes jouent un rôle crucial en s'agrippant au support et en absorbant l'humidité ambiante.


Afin de protéger le vanillier d'une exposition directe au soleil, il est conseillé de cultiver à proximité des plantes fournissant de l'ombre. Dans beaucoup de cultures de vanille, l'ajout de bananiers, de cocotiers et d'autres plantes tropicales contribue à créer un microclimat optimal, tout en aidant à stabiliser le sol.


Floraison

Les vanilliers commencent à fleurir après environ trois ans de croissance. Lorsque la saison de floraison approche dans les régions productrices, réduire légèrement l'ombre peut induire un stress thermique bénéfique sur les plants. Ce stress thermique favorise l'accélération du processus de floraison au sein de la plantation. De même, un stress hydrique appliqué durant cette période peut aussi encourager une floraison plus précoce ou plus uniforme à travers la plantation.



Fécondation et récolte Voici comment procéder à la pollinisation manuelle d'une fleur de vanille en trois étapes :

  1. Saisissez délicatement la fleur avec la main gauche, en plaçant un doigt sous la corolle (le centre de la fleur) pour servir de support. Utilisez ensuite une épine de citronnier ou d'oranger pour délicatement retirer le labelle.

  2. Employez l'épine pour soulever avec précaution le rostellum (le stigmate qui fait office de barrière entre les étamines, l'organe reproducteur féminin) et le replier sous l'anthère (l'organe reproducteur masculin).

  3. Appuyez doucement avec le pouce pour mettre l'anthère en contact avec le stigmate, assurant ainsi la fécondation.

Cette tâche méticuleuse est souvent confiée aux femmes dans les régions productrices de vanille, où elles sont surnommées "les marieuses" pour leur rôle crucial dans l'union des organes reproducteurs masculins et féminins des fleurs. Une marieuse expérimentée peut polliniser jusqu'à 1500 fleurs par jour.

La gousse de vanille atteint sa pleine taille après environ deux mois, mais elle nécessite de 8 à 9 mois pour arriver à maturité, période durant laquelle elle ne dégage pas encore son arôme caractéristique.

Concernant la récolte et le traitement des gousses de vanille, la méthode Bourbon est fréquemment appliquée après la récolte des gousses arrivées à pleine maturité.



18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page